Roman

Home / Litterature / Roman

Download_on_iBooks_Badge_FR_110x40_090913 somerights20fr

Le-Pprisme-Couv

« Le PPRISME » Gratuitement ici, sur itunes, youscribe et monbestseller.com. N’oubliez pas de laisser un commentaire et de noter le livre ici ou ailleurs !!

2022, en France, la campagne présidentielle bat son plein et le Président Vernet est en bonne voie de réélection. De l’autre côté de la frontière, dans le berceau de la psychiatrie mondiale en Suisse, Clara Kreis, psychologue, vient de publier sa thèse sur le test des taches d’encre d’Hermann Rorschach. Très intéressé par les compétences de la jeune femme, le docteur Dunkle souhaite l’intégrer dans son équipe au PPRISME, un tout nouveau centre à la pointe de la psychiatrie française. Bien malgré elle, sa première expertise psychologique va la conduire au coeur d’une affaire de meurtre qui va peu à peu empoisonner le sommet de l’État…

Prologue et premier chapitre à lire dans cet article un peu plus bas.

Petit historique : En 2009, j’entends parler d’une histoire folle autour du test de Rorschach… Deux ans plus tard, après avoir élaboré quelques scénarios, je me lance enfin dans l’écriture. Je fais lire le premier chapitre à des personnes de confiance dont je connais la bienveillance et la gentillesse, manière de recueillir quelques soutiens. Je ne crois pas qu’il faille chercher la critique sévère d’entrée de jeu, cela serait décourageant, il faut de l’audace et l’égo solide pour oser prétendre pouvoir écrire un roman, or un rien peut le fragiliser, d’autant qu’il l’est souvent déjà beaucoup. Soutenez toujours quelqu’un qui se lance, critiquez éventuellement son travail terminé, ce sera bien reçu, même attendu, pourvu que la démarche de l’artiste en herbe soit de s’améliorer…

Bref. J’aboutis, non sans mal, à une première version. Les bienveillances m’organisent une soirée d’inauguration lecture, on réunit des amis, autour d’un bon repas, une petite sono, quelques impressions papiers pour ceux que ça tente, et je lis. Quel merveilleux moment où l’on signifie l’accomplissement d’un long travail, qu’il devient autonome et autour duquel on partage des sentiments, une émotion, une opinion ou une critique, mais toujours avec beaucoup d’entrain et de joie.

Quelques mois s’écoulent, on me fait parvenir des corrections, des avis, des conseils, je prends tout. Reste à imprimer quelques exemplaires papier, de grandes enveloppes, timbrer et envoyer. J’avais sélectionné 20 maisons, plus ou moins prestigieuses, qui ne tente rien n’a rien. C’est un budget, environ 10 euros l’impression reliée, 3 ou 4 euros le timbre, fois deux puisqu’il faut prévoir une enveloppe retour afin de ne pas voir s’évanouir les 10 premiers euros, multiplié par 20 envois, on atteint presque les 400 euros…

Nous sommes fin 2011, je reçois un mail de la part d’un éditeur, une petite maison d’édition marseillaise qui publie du roman noir principalement américain. C’est très positif, il m’encourage, témoigne d’une lecture intégrale et d’une attention particulière à me prêter conseil. Je suis comblé, c’est au fond la seule chose qu’on recherche en tant qu' »auteur » je suppose, du moins ce que moi j’espérais, être lu, par quelqu’un qui n’est pas de son entourage direct et reconnaissant l’intérêt du travail qui a occupé un certain nombre des nuits de sa vie. Une dame également de chez Albin Michel me contacte par téléphone, le sujet l’intéresse, elle ne l’a pas encore fait lire à son équipe, mais me promet de me tenir au courant. Je relance un mois plus tard, le PPRISME première version a été lu, il n’a pas emporté l’adhésion du comité de lecture. Même si « c’est bien écrit » l’intrigue aurait pu se contenter d’être plus simple, « c’est bien ficelé, mais trop de thèmes et d’histoires sont traitées ». (suite…)

2Read More
Contactez moi

Je ne réponds pas toujours vite, mais je réponds toujours.

Not readable? Change text. captcha txt