Vouloir tant. Se forcer. S’étirer hors de soi…
Voilà le feu qui brûle l’âme si tourmentée
D’un amant repenti, lourd de regrets, hanté,
Faible et faillible. Un peu tout le déçoit.

Combattant efforcé de transpercer la soie
D’un passé douloureux, chagrin sédimenté
D’écarts gros et petits, passé désenchanté
Définitif et laid sur lequel on s’assoit.

Et le plus difficile maintenant c’est l’épée
Enchâssée tout au fond qu’il faudra retirer
De la stèle d’acier ; à nouveau, respirer.

S’absoudre de l’éteint, changer l’or en argent,
Refonder, refondre un amour résurgent
Envers soi, et rester indulgent, faire la paix.

Xavier Aliot

Je suis né à Sète le 23 mai 1980, j'ai fais mes études à Montpellier, au lycée Jean Mermoz et ai suivi deux formations à l'École Supérieure des Métiers Artistiques, une en Communication Visuelle, l'autre en Cinéma d'Animation. Mon emploi du temps m'a donné récemment la chance de reprendre un cursus universitaire en philosophie à Paul Valéry et j'en suis pleinement comblé ! Je suis actuellement formateur à CréaJeux, l'école du jeu vidéo à Nîmes, et parallèlement j'exerce en tant que graphiste freelance. Je m'essaye également ça et là à divers projets cinématographiques ou littéraires. Et ce modeste blog me permet de faire partager mon amour des mots, de la poésie, de la pensée, de la création artistique dans son ensemble avec mes proches et une partie du monde francophone connectée au web. Au visiteur accidentel, je souhaite bonne lecture et remercie l'attention qu'il aura porté à mes écrits !

See all author posts