Des étoiles en plein jour ! Je les vois scintiller,
Crépiter sous mes yeux ; reflets d’un ciel d’hiver,
D’un soleil tout puissant, n’arrêtant de briller
Qu’au seul fugace instant où je clos mes paupières.

Alors je me délecte du pouvoir de la mer
De capter tous ces feux, tous ces dieux par milliers
Qu’elle renvoie en tout sens, un diamant bleu et vert
Un trésor, une essence, un esprit, une prière…

Toi Méditerranée, rencontrée en Sicile,
Tu racontes à mon coeur, Ô combien, oui ! Je vis !
Tu me parles italien, tu remplies tout mon corps,

Pour toutes les années que je vivrai encore,
D’un amour, d’une chaleur, d’un désir, d’une envie,
Tu as tissé un lien entre moi et cette île…

Aux abords d’une rambarde, par un jour extraordinaire, j’ai rencontré d’un seul tenant, d’un seul coup, la Sicile, l’Etna, Syracuse, et cette mer que je croyais connaître, tout ce Monde qui a frappé mes yeux, qui a touché mon coeur, vit dorénavant comme une lumière en moi.

Xavier Aliot

Je suis né à Sète le 23 mai 1980, j'ai fais mes études à Montpellier, au lycée Jean Mermoz et ai suivi deux formations à l'École Supérieure des Métiers Artistiques, une en Communication Visuelle, l'autre en Cinéma d'Animation. Mon emploi du temps m'a donné récemment la chance de reprendre un cursus universitaire en philosophie à Paul Valéry et j'en suis pleinement comblé ! Je suis actuellement formateur à CréaJeux, l'école du jeu vidéo à Nîmes, et parallèlement j'exerce en tant que graphiste freelance. Je m'essaye également ça et là à divers projets cinématographiques ou littéraires. Et ce modeste blog me permet de faire partager mon amour des mots, de la poésie, de la pensée, de la création artistique dans son ensemble avec mes proches et une partie du monde francophone connectée au web. Au visiteur accidentel, je souhaite bonne lecture et remercie l'attention qu'il aura porté à mes écrits !

See all author posts
  • Beau poème!
    J’ai également ressenti quelque chose de similaire en allant en Toscane (je crois que c’était dans le bus qui nous emmenait à San Gimignano: parce qu’une fois arrivée là-bas ça s’est superbement bien passée, j’ai discuté en italien à une commerçante agréable, elle m’a aussi gentiment indiqué mon chemin etc… sans compter toutes les personnes qui m’ont renseignée ou accueillie dès le premier jour: je m’étais tellement laissée rêver au musée que j’avais perdu mon groupe ^^’)

    • Je m’attendais vraiment à ce que les italiens soient blasés, désagréables ou je ne sais quel autre préjugé dont je ne pourrais dire d’où il aurait pu me venir. À la fois leur pays, leur accueil, leur gentillesse, leur façon de vivre, c’est un enchantement, et c’est vrai qu’on se prend facilement à rêvasser, contempler et profiter de leur dolce vita…

  • Un des mes préférés ce poème, sans contestation possible.
    Compliments sincères

    • Merci tonton :) Il est sorti tout seul celui là ! Je vais essayer de publier quelques photos, mais j’ai un sacré tri à faire…

  • Ha la belle vie que voilà…
    Bonnes lunes de miel les nounours!
    Gros bisous

  • ça donne envie !

  • :)

  • Moi qui adore la mer, ce poème me parle et c’est aussi un de mes préférés… Je ne suis pas la fille de mon père pour rien!
    Bisous

    • Merci cousine :)

  • […] Accueil « Île […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.